SANITAIRE INDIVIDUEL : la nouvelle star du camping

Jean-Guilhem de Tarlé et Bruno Lacroix - 17/02/2021

OUV SANITAIRES

Equipement qui permet de monter en gamme ses emplacements nus, le sanitaire individuel connaît un certain engouement avec la crise sanitaire. Les campeurs le plébiscitent, les gestionnaires de camping y trouvent leur compte, tout comme les fabricants de ces équipements. 

Le nouvel argument sanitaire

SANITAIRE OUV2

Encore peu répandu -on ne recense que 290 campings en France qui en proposent-, le sanitaire individuel a connu un certain succès l’été dernier. Pour ne pas dire un véritable engouement.

Equipement qui répond à une certaine demande en termes de confort, le sanitaire privé est proposé comme un produit d’exception, souvent pour valoriser les plus beaux emplacements de camping ou les plus grands. Un produit VIP ou Premium destiné à ceux qui n’aiment pas ou plus aller dans les sanitaires collectifs.

Grâce (ou à cause) de la crise sanitaire liée au coronavirus, le sanitaire privatif bénéficie depuis l’an dernier d’un nouvel argument, tandis que de leur côté, les emplacements nus ont enregistré une certaine désaffection. En cause ? Les sanitaires collectifs. Alors qu’en pleine saison Covid, il n’est question que de distanciation physique, de nettoyage et de désinfection,  difficile en effet de rassurer tout le monde. Même si on le sait, les gestionnaires de camping ont multiplié les efforts pour faire tomber les craintes.

Sans conteste, la situation de crise sanitaire est devenue un nouvel argument pour mettre en avant les sanitaires privés. « L’an dernier, nous avons eu beaucoup de demandes alors que nous n’avons que quatre emplacements avec sanitaires privatifs, lesquels sont généralement loués d’une année sur l’autre », explique  Anne-Marie Pouzache du camping Les Coudoulets (4 étoiles, 156 empl.) à Pradons (Ardèche), ajoutant qu’à l’automne dernier, « un email sur deux que nous recevions pour la saison 2021 concerne des réservations pour les emplacements avec sanitaires privatifs ! » Preuve que le Covid fait changer le comportement de certains campeurs.