Birmingham : on oublie le Brexit… pour le moment

salons étrangers

Thomas Lambelin - 07/03/2018

Salon de Birmingham février 2018

Malgré une légère baisse, avec 90 107 visiteurs contre 94 612 l’an passé, le Caravan, Camping and Motorhome Show de Birmingham qui s’est tenu du 20 au 25 février a connu un grand succès. Les exposants français étaient d’ailleurs satisfaits de leur déplacement.

Les années se suivent et se ressemblent au National Exhibition Center de Birmingham. Dans les stands du salon de la caravane on retrouvait en 2018, à peu de chose près, les mêmes exposants que les années précédentes. Huttopia, Chadotel et Sandaya étaient présents pour les groupes, C’est si Bon, Sunêlia et Sites et Paysages pour les chaînes. Le stand Campissimo distribuait les brochures d’une cinquantaine d’établissements et quelques indépendants habitués des lieux tels que le Pavillon Royal (Pyrénées-Atlantiques), Les Castels Saint-Avit Loisirs (Dordogne) et le Château de Drancourt (Somme) ou encore le Domaine du Logis (Ille-et-Vilaine) étaient présents à titre individuel.
Les campings bretons faisaient, eux, leur retour sur le salon, avec la fédération régionale et leur toute nouvelle brochure. Outre les campings français, on pouvait également apercevoir dans les allées du NEC les deux grands clubs britanniques, le Caravan et Motorhome Club et le Camping and Caravanning Club, ainsi que l’ACSI de plus en plus visible au Royaume-Uni.

Une envie de venir en France en 2018

Concernant les visiteurs, la légère baisse enregistrée ne s’est pas du tout ressentie. Rares étaient les exposants français à encore posséder des brochures le dimanche soir. Les campeurs britanniques ont une grande envie de France en 2018. Le Brexit qui fut très souvent évoqué l’an passé par les visiteurs ne semblait plus du tout d’actualité. « L’an passé, c’était un sujet qui revenait fréquemment mais, étrangement, cette année personne ne m’en a parlé », confirme Isabelle Badu du Pavillon Royal (5 étoiles, 321 emplacements, à Bidart, dans les Pyrénées-Atlantiques). Difficile, cependant, de dire si les Anglais se sont habitués à cette idée et à celle d’un taux de change moins favorable qu’auparavant ou si, au contraire, ils s’empressent de venir en France
avant que l’Angleterre ne quitte définitivement l’Union Européenne.

L'Espagne, une porte d'entrée pour la France

Si les problèmes liés à la jungle de Calais n’étaient plus un sujet de discussion, la traversée Douvres-Calais n’a pas encore retrouvé sa popularité. Beaucoup de caravaniers d’outre-Manche continuent à préférer des ferries à destination de la Bretagne ou de la Normandie, voire, du nord de l’Espagne pour ceux qui partent dans le Sud-Ouest : « Nous avons beaucoup de gens qui descendent en ferry par Santander puis qui, au retour, remontent par la Bretagne ou la Normandie. » Il faudra probablement quelques années encore pour que la situation revienne à la normale. A condition, bien sûr, que les problèmes liés aux migrants à Calais soient résolus.

Actualités

Libre

Le Camp du Domaine dans le Var

Récompense

Le DCC distingue le Camp du Domaine

20/03/2017

Anne Caillat du camping varois Le Camp du Domaine a vu son établissement récompensé par le prix Platine du Deutscher Camping Club.

Premium

Utrecht : les Français à l'honneur

Récompense

Les Français récompensés à Utrecht

06/02/2017

Lors du Vakantiebeurs, le salon des vacances d'Utrecht qui s'est tenu en janvier dernier, le Caravan Club et Alan Rogers d'un côté et l'ANWB de l'autre ont récompensé leurs campings européens pr...

Premium

Le salon d'Utrecht 2017

salons étrangers

Utrecht : Visiteurs en baisse, moral en hausse

06/02/2017

En forte baisse au niveau de la fréquentation, le salon des vacances d'Utrecht, qui s'est tenu du 10 au 15 janvier, fut cependant un bon cru selon les gestionnaires de camping présents, satisfaits...

Premium

Salon de Birmingham 2016

salons étrangers

Pas d’effet Brexit au salon de Birmingham

23/11/2016

Le salon Motorhome and Caravan Show de Birmingham, qui s'est tenu en octobre, a connu une affluence record (98 901 visiteurs !). Preuve s'il en est que les Britanniques n'ont pas renoncé à leurs vac...