Brexit : qu’est-ce que ça change pour les touristes anglais ?

tourisme

Thomas Lambelin - 13/01/2021

Brexit ferry anglais

Depuis le 1er janvier, le divorce entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne est consommé. Après plusieurs années de spéculations, les campeurs britanniques savent enfin sous quelles conditions ils pourront voyager. Rien de trop contraignant a priori.

Entre la Covid-19, les fêtes de fin d’année et l’invasion du Capitole par des militants trumpistes, l’info serait presque passée inaperçue. Pourtant, depuis le 1er janvier, le Royaume-Uni ne fait plus partie du marché unique européen. Depuis que les Britanniques ont voté en faveur du Brexit, le 23 juin 2016, nombreuses étaient les questions concernant les nouvelles règles qui s’appliqueront aux touristes venus d’outre-Manche sur le continent. Redoutée, la sortie du Royaume-Uni de l’union douanière au premier jour de 2021 a toutefois permis de mettre les choses au clair. Désormais, les Britanniques savent (ou presque) sous quelles conditions ils peuvent venir en France. « C’est plus facile pour nous maintenant , explique Sam Jackson en charge du Travel Services au sein du Caravan and Motorhome Club. Jusqu’à présent les choses étaient floues et les gens avaient besoin d’être rassurés. Les règles se mettent en place, nous avons désormais des réponses concrètes.  » 

La question des animaux 

D’autant que rien ne semble être un véritable frein pour les vacances sur le continent. Sauf peut-être pour les possesseurs de chien(s). Les questions liées aux animaux de compagnie étaient en effet parmi les plus fréquentes et certains craignaient un retour de la quarantaine. Il n’en sera rien. Toutefois, le passeport britannique pour les animaux de compagnie ne sera plus valable dans l’Union Européenne. Avant de traverser la Manche, les animaux de compagnie devront faire un séjour chez le vétérinaire pour obtenir un certificat de bonne santé reconnu par l’UE. Rien de très contraignant, si ce n’est le coût… Le prix de la consultation varie en fonction des vétérinaires mais il s’élèverait à plus de 100£ par animal. Une somme non négligeable pour ceux qui voyagent avec plusieurs animaux de compagnie, qui amputera inévitablement le budget des vacances.

iStock-1247779332

Pour le reste, peu de changements. Les campeurs anglais qui viennent sur le continent pour moins de 90 jours n’auront pas besoin de visa et devront juste s’assurer que leur passeport est encore valide pour au moins six mois. Tout comme ils devront demander à leur compagnie d’assurance une attestation pour leur véhicule. 

Encore quelques détails à régler 

Bien qu’une réponse ait été donnée à la majorité des questions, il demeure encore un peu de brouillard à dissiper. Ainsi, si toutes les cartes de sécurité sociale européenne éditées au Royaume-Uni (European Health Insurance Card) avant 2021 demeurent valides au sein de l’Union Européenne jusqu’à leur date d’expiration, il n’est plus possible d’en créer une. Une alternative sera donc prochainement proposée par le gouvernement britannique, la Global Health Insurance Card. Pour le moment, rien n’est toutefois précisé quant à la façon d’en obtenir une ni ce qu’elle couvrira. De même, la question du roaming* n’a pas de réponse ferme pour le moment. En effet, depuis 2017, les fournisseurs d’accès en téléphonie mobile n’ont plus le droit de facturer des frais supplémentaires pour les connexions téléphoniques ou internet à l’étranger. Cette règle qui s’applique à l’intérieur de l’UE ne concerne donc plus les opérateurs britanniques. Pour le moment, les quatre principaux opérateurs ont annoncé qu’ils n’envisageaient pas de revenir en arrière et de surtaxer l’usage des smartphones en Europe. Trois d’entre eux ont même précisé qu’ils proposaient d’ores et déjà l’itinérance sans frais supplémentaires pour des destinations comme les États-Unis ou l’Australie et qu’ils ajouteraient donc l’Union Européenne à la liste.

 Des annonces positives qui laissent penser que les nouvelles règles nées du Brexit ne devraient pas être un frein à la venue des Britanniques dans les campings français. Il reste maintenant à savoir combien de temps il faudra à l’économie britannique pour digérer sa sortie de l’Union Européenne ainsi que les conséquences de la Covid-19.

*Le roaming, ou itinérance, est la possibilité pour l'abonné d'un opérateur de téléphonie mobile de pouvoir appeler ou être appelé et de pouvoir échanger des données via le réseau d'un autre opérateur que le sien

Actualités

Libre

SAVOIE

tourisme

Le label Savoie-Mont-Blanc-Excellence pour six campings.

06/07/2020

Six campings de Savoie et Haute-Savoie se sont vu remettre très récemment le label Savoie-Mont-Blanc Excellence

Libre

Plan de communication 2020 en Auvergne Rhône Alpes

tourisme

Plus de 40 M€ de plan de relance tourisme en Auvergne Rhône-Alpes

18/06/2020

La Région Auvergne Rhône-Alpes vient de mettre en place un plan de relance du tourisme qui comprend entre autres une campagne de communication pour les campings sur les marchés belge et néerlandai...

Libre

PROTOURISME ECO

Actualité Covid-19

Tourisme : déjà une perte de 30 milliards d’euros de CA

27/05/2020

Selon le cabinet Protourisme, le chiffre d'affaires perdu par les acteurs du tourisme depuis le début du confinement s'élève à 30 milliards d'euros. Dont 8 pour les hébergeurs touristiques marcha...

Libre

LETTRE ARDECHE

tourisme

Les élus ardéchois se mobilisent pour les campings

25/05/2020

Dans une lettre adressée au Président de la République, plusieurs élus de l'Ardèche demandent que les campings puissent rouvrir dès le 2 juin.