la FICC a tenu son 1er congrès mondial

tourisme

B.L. - 14/01/2019

CONGRES FICC OUV

A l’occasion de son 85e anniversaire, la fédération internationale de camping caravaning organisait à Lisbonne son premier Congrès mondial. Au cœur des réflexions et des débats, le tourisme et le camping de demain.

La FICC organisait ainsi son premier congrès mondial les 22 et 23 novembre dernier à Lisbonne, patrie de son dynamique président Joao Pereira (photo ci-dessous).  Une première qui regroupait sur deux jours une centaine de spectateurs attentifs à une vingtaine d’interventions de responsables de clubs, de fédérations, de campings, d’industriels du véhicule et de la résidence de loisirs, sans oublier les institutionnels du tourisme, national et mondial. Tous venus discourir et échanger sur l’évolution du tourisme, du camping et des activités qui gravitent autour du camping.

DSC09705

Dans un monde qui bouge, de plus en plus connecté, le tourisme change, s’ouvre, se diversifie. Les vacanciers évoluent changent leurs pratiques touristiques et expriment de nouvelles attentes de la part des instances, organisations et prestataires du tourisme. Le camping, au sens large, n’est pas épargné par ce contexte général. Les terrains de camping doivent adapter leur offre, leurs services, pour rester attractifs : améliorer l’accueil des camping-cars, anticiper l’accueil des véhicules électriques, séduire de nouveaux clients par de nouvelles offres (hébergement insolite, glamping…) sont des pistes évoquées durant ce congrès des camping. Les professionnels du voyage et de l’accueil présents au congrès auront trouvé avec les industriels présents au moins un point de convergence quant à l’avenir : la nécessité de toujours mieux connaître ses clients et donc travailler au recueil des informations les concernant. François Feuillet président du groupe Trigano (22 sites de production en Europe -tentes, caravanes, mobile-homes et camping-cars - 8900 employés) témoignera ainsi des mutations constatées dans la clientèle du véhicule de loisirs ces dernières décennies : la croissance constante du camping-car,  le déclin de la caravane au profit du mobile-home et ce faisant la prépondérance de la location sur la propriété (caravane)… Des variations variables selon les pays, et qui évolueront encore avec le vieillissement d’une clientèle qui reste active et à qui l’on doit proposer des produits adaptés…

Défendre les valeurs du camping

Il sera rejoint par d’autres pour évoquer un contexte réglementaire toujours plus contraignant, la nécessité d’anticiper des mutations énergétiques et technologiques (fin du diesel, véhicules électriques… véhicules autonomes ?), sans oublier certains paramètres désormais imposés par une clientèle hyper connectée qui ne supporte plus la rupture dans sa connexion.

De leur côté, les clubs et les fédérations de pratiquants doivent aussi faire face à l’évolution. Freiner la chute des adhésions  notamment, séduire les jeunes pour assurer le renouvellement et la continuité de l’activité. Parmi les présidents de fédérations d’usagers présents à Lisbonne Gérard Couté eut ainsi l’occasion d’évoquer les actions de la FFCC dans cette direction (Camp’Us, Home Camper). De même que Robert Louden du Camping Caravanning Club anglais venu évoquer les quelque 100 ans d’existence du club, mais surtout ses actions récentes (digitales notamment) pour continuer de conquérir et satisfaire ses membres.

Parmi les intervenants durant ces deux journées, quelques institutionnels de renom : Linda Gedink, présidente de l’ EFCO, la fédération européenne  des organisations de campings, qui évoquera notamment l’accueil et la recharge (gratuite ou payante ?) des véhicules électriques dans un futur proche.  Jean Marc Mignon, membre du comité mondial d’éthique du tourisme, et à ce titre sensible aux valeurs fondamentales portées par le camping, le vivre ensemble, en plein-air, dans le respect de la nature.

Ines Ayala Sender, députée européenne et nouvellement élue présidente de l’organisation internationale du tourisme social (OITS), aura honoré le congrès de sa présence et conclu en disant toute la confiance qu’elle avait dans le camping et ses  valeurs, n’oubliant pas de rappeler cependant l’intérêt de defendre haut, et notamment auprès des institutions, les valeurs et la cause du camping.

Actualités

Libre

Brexit ferry anglais

tourisme

Brexit : qu’est-ce que ça change pour les touristes anglais ?

13/01/2021

Depuis le 1er janvier, le divorce entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne est consommé. Après plusieurs années de spéculations, les campeurs britanniques savent enfin sous quelles conditions i...

Libre

SAVOIE

tourisme

Le label Savoie-Mont-Blanc-Excellence pour six campings.

06/07/2020

Six campings de Savoie et Haute-Savoie se sont vu remettre très récemment le label Savoie-Mont-Blanc Excellence

Libre

Plan de communication 2020 en Auvergne Rhône Alpes

tourisme

Plus de 40 M€ de plan de relance tourisme en Auvergne Rhône-Alpes

18/06/2020

La Région Auvergne Rhône-Alpes vient de mettre en place un plan de relance du tourisme qui comprend entre autres une campagne de communication pour les campings sur les marchés belge et néerlandai...

Libre

PROTOURISME ECO

Actualité Covid-19

Tourisme : déjà une perte de 30 milliards d’euros de CA

27/05/2020

Selon le cabinet Protourisme, le chiffre d'affaires perdu par les acteurs du tourisme depuis le début du confinement s'élève à 30 milliards d'euros. Dont 8 pour les hébergeurs touristiques marcha...